Comment ranger un débarras?

Ranger un débarras sans tracas !

Au fur et à mesure que la vie défile, on accumule un tas d’objets. Souvent, ceux-ci se retrouvent dans une pièce de l’habitat. Avec les années, on la re-baptisera débarras et plus personne n’osera y mettre les pieds… Pour éviter d’en arriver à ce stade, il suffit de s’approprier cet espace en le rangeant !

Une méthode

Avant le rangement

Premièrement, il faut se dégager un ou deux jours dans le planning pour se consacrer pleinement à la tâche car ranger demande de la concentration et occasionne une certaine fatigue. Ensuite, on choisit de mener cette opération en solitaire ou à plusieurs selon la taille des choses à manipuler.

Pendant le rangement

D’abord, on regarde ce que l’on souhaite garder ou non. Bref, on trie ! Les affaires à jeter seront rassemblées en un tas pour être évacuées plus tard. Après, on s’attaque au débarras en l’organisant. Pour cela, on classe les objets selon leur utilité (vêtements d’hiver et d’été, matériel de puériculture, outillage). Enfin, on les dispose dans des contenants adéquats afin de les protéger de la poussière et de l’humidité.

Après le rangement

Une fois l’intervention terminée, il sera judicieux de se reposer avant d’entreprendre d’autres missions du même style. En effet, le corps humain est plus fragile qu’il n’y paraît. Aussi, veiller à tenir le débarras organisé évitera de renouveler l’opération trop souvent.

Conseils

Si la pièce est petite, on peut utiliser des sacs sous vide pour les textiles et les peluches. Aussi, étiqueter les caisses sera un moyen de s’y retrouver plus facilement et permettra au propriétaire du lieu d’économiser son temps et son énergie. Au cours de ce nettoyage, il est indispensable de tenir compte de l’ergonomie car les courbatures et les maux physiques divers sont vite arrivés. Par exemple, faire travailler ses jambes en les pliant pour soulever des charges est une action bénéfique pour le dos.

En conclusion, ranger un lieu de manière méthodique préservera son propriétaire des fouilles archéologiques et du désarroi.